Après...

Côté face est sorti en livre le 2 mai 2011.

Que s'est-il passé depuis?

Ben, pas grand chose en fait. Pour résumer :

- Partenariat avec le site Livraddict. seul 8 livres ont été attribués sur les dix offerts. Suite à cela 8 blogueuses l'ont lu et l'ont chroniqué. ( Acsylé, Alindra, Melisende, Niënor, agathe, Marion, Sara, Révérence Sateenkaari )

- Matilda/Ennola fait voyager son exemplaire. Une blogueuse en a été la première escale, elle a fait aussi une chronique.

- Trois librairies ont accepté le dépôt, elles n'en ont vendu aucun exemplaire.

- La séance de dédicace prévue pour le 18 juin a été repoussée au 2 juillet.

- 20 personnes aiment ça sur Facebook.

- 28 personnes disent vouloir le lire sur Livraddict. 12 livraddictiens  l'ont lu, la note moyenne est de 9,25/10 (8 votes)

-  544 visiteurs sont passés par le site de Côté face en mai (1622 pages vues) et 259 pour juin (683 pages vues), la majorité venant de Néoprof, visiteurs croyant vraisemblablement trouver un site de pédagogie, et donc n'étant pas intéressé par le roman.

- Il existe une fiche sur le site Babelio : Côté face , 4 critiques, note moyenne de 4,33/5

- J'ai été  contactée par deux blogueuses pour un partenariat.

- 13 exemplaires ont été offerts.

- J'ai vendu 26 exemplaires. La grande majorité par complaisance (18) donc à des gens pas du tout intéressés qui ne le liront sans doute jamais.

 

Bref, malgré toute l'énergie déployée, ça ne se vend absolument pas. finalement, je brasse de l'air pour pas grand chose.

Par contre, il existe actuellement 10 chroniques de blogeuses (vous trouverez les avis et les liens dans la section "ils en parlent"  du site) et j'en attends encore une. Toute ces critiques sont positives, voir très positives. Je ne comprends pas.

D'un côté, ces personnes n'ont aucune raison de faire une critique de complaisance. Je ne les connais pas et elles n'avaient jamais entendu parlé de moi avant le billet  de Matilda/Ennola sur son site pour certaines ou avant le partenariat Livraddict pour les autres. J'ai feuilleté leur blog et elles peuvent avoir la dent dure quand elles n'aiment pas. Il n'y a donc pas de raison apparente que leur avis ne soit pas sincère.

D'un autre côté, je n'arrive pas a y croire, à les croire. Sans doute leur avis est biaisé par je ne sais quoi, sans doute le fait de m'avoir croisée sur les forums, une indulgence pour une jeune auteure autoéditée, peut-être de la pitié... Je ne sais pas. Mais mon livre ne peut en aucun cas être aussi "génial" qu'elles le disent sinon pourquoi a-t-il été refusé par tous les éditeurs sans même passer la phase d'écrémage. Côté face n'a même pas eu l'honneur de passer par les comités de lecture, il a été recalé dès réception. Lire tous ces avis positifs, parfois enthousiastes et dithyrambiques, en fait, au début, c'est super agréable et puis je pense à tous ces refus et au gouffre qui sépare l'idée même du refus dès réception d'un manuscrit et l'avis des blogueuses.  C'est comme un immense sentiment d'injustice et d'amertume.

Pourquoi les blogueuses mentiraient-elles ?

Pourquoi les éditeurs ont-ils refusé le manuscrit dès réception ?

Il ne peut y avoir qu'une vérité. Mon livre est bon ou il est mauvais, il ne peut être les deux, d'un côté unanimement bon et d'un côté unanimement mauvais, ce n'est pas possible.

Alors mon livre il est quoi?

Invendus et invendables, ça c'est sûr. Il me reste 5 cartons de bouquins qui ne quitteront jamais leur emballage, 12 livres auront eu la chance de voir les rayons des libraires avant de revenir dans leur caisse. Je ne suis pas déçue, non, pas vraiment, je m'y attendais. Ce qui me fait mal, c'est d'avoir tant d'avis positifs (d'ailleurs, il n'y a même pas un avis un tant soit peu mitigé, que du positif et du très positif) alors que le livre est un tel échec. Succès d'estime dit-on, ben je préférerais avoir des critiques clairement négatives, au moins tout serait logique et en harmonie, et je saurais à quoi m'en tenir!

Il m'arrive de penser que je devrais refaire une tournée des éditeurs avec un manuscrit comportant des extraits et des liens vers les critiques, mais ce ne serait qu'une perte de temps, le livre est édité, autoédité, il est mort pour le monde de l'édition.  Je me suis tirée un balle dans le pied et il ne me reste que ce tirage parfaitement invendable pour me consoler.

Je termine l'écriture du Tome 2 (Noces de lune), j'en suis au chapitre 50 (sur les 60 prévus). Il y a....4 lecteurs qui suivent cette histoire. -_-   Il y a deux autres tomes prévus dans la logique de cette histoire mais a quoi bon perdre autant de temps et d'énergie pour une série sans lecteurs? Je n'écris pas pour moi-même mais pour être lu! Écrire des textes que personne ne lira jamais est une perte de temps et d'énergie. J'ai actuellement deux autres idée d'histoire:

- "Trois souhaits": l'histoire d'Agathe, 17 ans, qui, suite à un souhait, passe de 1915 à maintenant pour retrouver l'amour de sa vie (qui est mort dans les tranchées de la Première Guerre Mondiale) et elle se retrouve dans un foyer pour ados à problème... encore une romance fantastique carrément méchante.

- "La double vie de Sidonie Maréchal" : l'histoire de Sidonie Maréchal, 22 ans, en 1911, anarchiste et mêlée plus ou moins à la bande à Bonnot. Là, pas de fantastique, et la romance n'est pas l'élément central même si je n'ai pas pu m'empêcher d'en flanquer une.

Je pense que quand j'aurai bouclé Noces de lune, j'attaquerai Trois souhaits et je rangerai plus ou moins définitivement la série Côté face dans un carton aux oubliettes. J'aimerais bien être capable d'aller jusqu'au bout des quatre tomes, mais bon, sans lecteur c'est pas possible. Je dois en faire mon deuil.

Enfin voilà, je ne sais plus trop quoi penser, j'ai brassé beaucoup d'air pour rien en fin de compte. Je suis fatiguée et j'ai envie de jeter l'éponge sur toute cette histoire.

Je remercie les rares lecteurs de ce blog et de Côté face.

 

Merci! 

 

Anne

 

 

Commentaires (12)

1. DF (site web) 27/06/2011

J'ai au contraire envie de dire que côté vente/débit, ce n'est pas mal, bravo! Je suis aussi passé par l'expérience de la petite édition avec Lulu, pour mon premier recueil de nouvelles. Côté ventes en ligne, cela a représenté une dizaine d'exemplaires en un peu plus d'un an.

A cela, s'ajoutent les cadeaux et ventes isolées faites par mes soins (entre autres à des blogolecteurs, par exemple du côté de Saint-Etienne). Leçon acquise: il faudrait toujours avoir un ou deux exemplaires sur soi, pour le cas où. Deuxième leçon: ne pas accepter les chèques français, leur encaissement en Suisse coûte trop cher...

Et il y a les six exemplaires partis en deux heures samedi dernier lors d'une dédicace à la FNAC... La dédicace est une bonne manière de vendre des exemplaires, que ce soit aux amis de passage ou à de parfaits inconnus.

Bonne continuation donc!

2. DF (site web) 27/06/2011

PS: certains éléments (la dédicace, par exemple) se sont faits avec la complicité de l'éditeur, "La Plume Noire"... qui travaille avec Lulu. Une structure toute petite, tenue par l'écrivain Laurent Coos, qui a un site Internet ici:

http://www.editionlaplumenoire.123.fr/

3. MarionJB (site web) 29/06/2011

Bonjour !
Je viens de terminer ma lecture de ton livre, que j'ai chroniqué ici : http://murmuredeslivres.blogspot.com/2011/06/cote-face-danne-denier.html
Je l'ai reçu en voyage par l'intermédiaire de Matilda.

J'ai lu ce message récapitulatif de ton blog, et je trouve moi aussi que le bilan n'est pas si pire. Laisse toi du temps, ne l'ache pas l'affaire, recommence à prospecter les éditeurs, même les tous petits, avec un "dossier presse" d'avis de blogueurs.

Tente aussi les dédicaces, et n'hésite pas à te faire connaître un maximum sur les sites littéraires. Il y a vraiment de très nombreuses communautés littéraires sur la toile, et en distribuant parfois ne serait-ce qu'un livre, tu te fais connaitre et ça te fait de la pub.

Courage ! Lâche pas, ton livre est bon, ça vaut le coup !

4. bredouille 30/06/2011

J'ai prévu de lire Noces de lune (j'ai même imprimé le 1er chapitre pour l'avoir de façon...tangible) Mais du coup je suppose que ça ne sera pas publié? (c'est tout à fait compréhensible d'ailleurs, vu les frais que ça doit engendrer)
Sais-tu si les éditeurs ont au moins lu le début de ton manuscrit? (en même temps, est-ce qu'il y a moyen de savoir ça? ^^')
Sinon l'histoire de Sidonie a l'air intéressante ^^ Peut-être qu'un changement de genre serait bien? Enfin, c'est pas moi qui écrit donc...Je te souhaite bonne chance pour la suite de tes projets

5. Sandra Ganneval (site web) 20/07/2011

Bonjour !
je tombe sur ton site par hasard. Je n'ai pas lu ton livre mais, je trouve dommage que tu te décourages aussi vite. L'intérêt d'Internet, c'est que l'on peut faire la promotion de son livre pour une durée illimitée. Le fait qu'un livre soit retenu et édité par un professionnel ne garantit pas son succès, de plus, s'il ne se vend pas, il est vite relégué au fond des rayons. Tu as eu des commentaires très positifs de ton roman par des personnes que tu peux difficilement soupçonner de faire du lèche-bottes. Ne sois pas négative, réjouis-toi, au contraire, tu as été lue et appréciée. C'est formidable. Ca ne veut pas dire que ton livre plaira à tout le monde mais qu'il plaît à ces personnes qui ont pris la peine de le lire. Et c'est un très bon point. Fais confiance au bouche à oreille. Et surtout, puisque c'est ta passion, continue à écrire. Je t'invite à visiter le site de Stephen Clarke, un autoédité qui a connu un grand succès : http://www.stephenclarkewriter.com/ ainsi que cet article sur la saga "La Porte" écrite aussi par un autoédité :
http://www.je-publie-mon-livre.com/blog/2009/08/lauteur-auto%C3%A9dit%C3%A9-qui-a-d%C3%A9j%C3%A0-vendu-10-000-exemplaires.html
Très cordialement.

6. Cajou (site web) 20/07/2011

Je suis tombée ici par hasard, en flânant sur Livr@ddict et je ne sais pas pourquoi, mais j'ai été très émue par ton message. On sent tout le travail que tu as fourni et j'imagine, l'intense fatigue qui en résulte d'où ce grand sentiment de lassitude.

Je suis sûre que les auteurs reconnus qui peuplent nos librairies ont dû passer par ces mêmes moments de découragements devant les portes closes. Pourtant, un jour, ça a marché. Et il n'y a pas de raison que ça ne puisse être le cas pour toi, surtout quand on lit tes projets d'écriture !
Ne baisse pas les bras, et si j'en ai l'occasion, je lirai avec grand plaisir ton roman !
Keep your chin up !

7. Kévin (site web) 25/08/2011

Bonjour

On sent vraiment l'émotion et le travail que vous avez réalisé pour ce livre. Je connais un "nouveau" écrivain qui à même fait sa propre maison d'édition. Ça était très dure au début mais au bout de quelque années ( et de nombreux salon littéraire) il a réussi à vendre quelque millier de livres et arrive désormais être dans pas mal de librairie dans le sud de la France. Gardez courage!!

Je n'ai pas eu la chance encore de lire votre livre, je peux pas le commander via votre site (vive les parents ^^) donc j'espere avoir la chance un jour de tomber dessus dans une librairie car il m’intéresse fortement! Je pourrais vous faire une chronique sur mon blog comme ça :)

Une bonne semaine et à bientôt !

8. Niënor 07/10/2011

Je venais juste par curiosité voir les résultats de ton concours (et avec le nombre de participants, on ne peut pas dire que ton livre n'intéresse pas !) quand je suis tombée sur cet article...

Ma foi, je pense que le monde de l'édition est parfois un peu injuste et franchir l'étape du "jeter à la poubelle sans regarder" nécessite parfois un peu de chance... Je ne sais pas trop comment ils choisissent quel livre va en comité de lecture, d'ailleurs. Sur quoi ils se basent ? Parce que du coup, si c'est sur le résumé, il est assez obscur sur le contenu donc c'est peut-être ça qui pêche ?

Après, au niveau du livre en lui-même ; comme tu l'as dit nous avons été sincères. Certes, je ne l'aurais sans doute pas connu sans le billet de Matilda et ne l'aurait peut-être pas acheté s'il n'y avait pas eu le part' (j'aurais tenté le livre voyageur dans ce cas ^^) mais Côté face est réellement un bon livre !
Je m'efforce d'être plus objective dans le cadre des partenariats et quand l'auteur est susceptible de lire mon billet mais je dis toujours ce que je pense, bien sûr !
Pour moi, tous les ingrédients sont là pour arriver à un excellent livre, donc je ne peux pas te dire ce que les éditeurs trouvent à reprocher. :/
C'est peut-être un poil trop complexe, et pas vraiment à la mode à ce moment... Fait un livre de dystopie banal avec aucune originalité et tu es publiée. -_-

Bref, je comptais lire Noces de lune cet été mais les vacances sont passées à une vitesse folle... :(
Compte sur moi pour acheter la version papier quand elle sort, tiens-moi au courant pour la date ! ;)

9. Clara Mielczewski (l'auteur) 08/10/2011

Merci Niënor pour ce commentaire. :)
Le résumé qui a été fourni avec le manuscrit n'était pas celui de la quatrième de couverture et le manuscrit n'a même pas été ouvert donc impossible de connaître la structure particulière du récit.
Je ne cherche plus à comprendre les refus.
Perso, je n'écrirai pas un truc juste parce que ça se vend bien et s'édite facilement. J'écris des histoires qui me plaisent à moi et, paraît-il, j'ai des goût particuliers.
Côté face se vent très très mal comparé à nombre torchon autoédité de ma connaissance parlant de vampire/loup garou dans un mauvais français et sans originalité...
Seule consolation, sur les quelques 25 chronique/avis en ligne, toute sont positives et nul ne l'a comparé à tel ou tel autre livre best-seller.
Enfin bref
Noces de lune sortira en mai 2012. Ne t'inquiète pas, tu seras tenu au courant. :)

10. Niënor 08/10/2011

J'avais aussi oublié la bit-lit dans les livres à écrire pour vendre ! ^^ N'oublie pas d'inclure quelques scènes vulgaires, ça marche très bien aussi ! ;)

Tu peux t'estimer contente car tous tes lecteurs aiment. Finalement, même s'il n'y avait qu'un seul lecteur et qu'il avait aimé... Ce serait déjà la preuve que ton travail n'aura pas servi à rien et tu auras apporté quelques heures de plaisir ! :)

Ok pour le tome 2, ça sera ma récompense pour la fin d'année après les partiels !

Voir plus de commentaires
Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site