Côté face autoédité!

 

Côté face sera disponible à la vente à partir du 2 mai

Ici même (si j'arrive à configurer la boutique) et sur la plateforme de vente du site  du prestataire de service qui fabrique le livre (Lulu.com)

ISBN : 978-2-9539141-0-8

EAN : 9782953914108

449 pages - 18€

 

J'suis trop contente mais c'est beaucoup de travail.

Pour l'occasion, j'ai créé une page facebook (oui, vous avez bien lu, moi, une anti-facebook acharnée j'ai ouvert une page facebook, qu'est-ce qui ne faut pas faire pour faire sa promotion) : Côté face sur facebook

Raison-et-sentiment, une lectrice de longue date, a déjà fait un billet sur son blog de lecture : Côté face sur Raison-et-sentiment.

Rhalala, ça va être vite venue le 2 mai... et il restant tant à faire.

 

 

Comme on me pose une certains nombres de question concernant l'autoédition, je copie/colle un article que j'ai écrit et publié sur un forum d'auteur amateur :

 

Donc pour autoéditer, il faut prendre la casquette d'éditeur. Le plus simple: prendre le statut d'autoentrepreneur. (il vaut mieux être prudent avec l'état et faire ça le plus légalement possible)

Dans les grandes lignes, le statut d'autoentrepreneur permet d'obtenir un N° Siret, et oblige à une déclaration de Chiffre d'affaire trimestriel, et on verse 13% du chiffre d'affaire à l'état (c'est à dire 13% du total des sommes perçues) ce qui comprend: cotisation URSSAF, RSI, Sécu, et impôt sur le revenu, mais on n'est pas soumis à la TVA.

(Plus d'info sur le statut d'autoentrepreneur sur le site officiel, à bien lire et ne pas hésiter à se renseigner auprès des administrations compétentes.)

 

Bien, maintenant qu'on est légalement et officiellement autoéditeur (ou éditeur tout court si le coeur vous en dit, car vous pouvez éditer ce qui vous voulez maintenant) on se tourne sur l'aspect légal du livre.

- On commence par l'AFNIL, pour avoir un n° ISBN.

 

- Après on va voir la Bnf pour faire le dépôt légal : 2 exemplaires du livre le mois de sortie dernier délais (mais 1 seul exemplaire si le tirage est inférieur à 300 exemplaires.)

Attention, s'il s'agit d'une publication destinée à la jeunesse, il faut déposer, en plus, cinq exemplaires de chaque livraison ou volume de cette publication dès sa parution au Ministère de la justice. (Cependant, si le nombre d'exemplaires est inférieur ou égal à 300, il ne faut déposer que deux exemplaires).

 

- Référencement sur les bases de donnée des libraires, nous n'avons accès qu'a Dilicom (Electre étant réservé aux gros éditeurs) Le référencement est gratuit par contre pour recevoir les commandes des libraires il faut payer ( 77€/an pour de 1 à 5 livre). Attention, les libraires en ligne comme Amazon, ne fonctionnent pas avec Dilicom et il faut donc se faire référencer chez eux via un intermédiaire comme cyber-scribe

 

Les mentions légales que doit comporter le livre :

- sur la couverture, Isbn, prix, code barre générer grâce au numéro EAN ( N° fourni par l'afnil en même temps que l'isbn)

- Intérieur: au verso de la page titre mention des copyrights (© + nom de l'éditeur + année de la sortie de la première édition), titre, nom de l'auteur, nom et raison social de l'éditeur, isbn (et si besoin le rappel de la loi sur les publications destinée à la jeunesse en gras). Dernière page: date du dépôt légal, le nom et l'adresse de l'imprimeur, la date d'impression, isbn

Dans le cas d'une œuvre destinée à la jeunesse, en dernière page recto ou verso, doit être mentionnée :

- la loi n° 49.956 du 6 juillet 1949 sur les publications destinées à la jeunesse.

- le prix du livre en euros par impression ou étiquetage (l'étiquette porte également le nom de l'éditeur).

(J'espère n'avoir rien oublié)

 

Concernant le prix du livre (légalement: principe du prix unique du livre, le prix est imprimé sur la couverture).

Il faut savoir avant de fixer son prix:

- Les libraires prennent/gardent 30 à 40% du prix du livre, (sans compter le prix des frais de port qui est à la charge de l'éditeur si le libraire commande le livre via Dilicom)

- 13% vont à l'état (si statut d'autoentrepreneur)

(Vi, là on est déjà à plus de 50% du prix du livre)

- Le coût de fabrication qui varie selon le nombre d'exemplaires imprimés.

 

 

Vendre le livre:

- via le web, en vente directe...

 

- Les libraires:

- dépôt en librairie, selon le bon vouloir des libraires démarchés, il peut prendre et vendre des ouvrages. Il gardera 30 à 40 % du prix de vente du livre. il faut faire alors un bon de dépôt mentionnant nombre de livres mis en dépôt, date, pourcentage de rétrocession... (attention pour les grosse chaine de librairie telle la Fnac ou les supermarchés, il faut se faire référencer auprès de la maison mère avant de démarcher les responsables de rayon/structure)


 

La promotion et la vente.

Une fois l'oeuvre écrite, le livre formaté et publié, l'auteur/éditeur déclaré... bref maintenant qu'on a dépensé plein de sous et de temps. Il reste à le vendre ce livre, et pour le vendre il faut aller chercher les lecteurs et les amener au livre. (Ce qui est le principe inverse des éditions classiques.) sinon vous n'allez pas en vendre des masses.

 

Donc voilà quelques pistes:

 

* La mise en dépôts chez les libraires

Il faut démarcher libraire par libraire, qui peut vous envoyer paître (ce qui est souvent le cas, parce qu'on est beaucoup à les solliciter). S'il est d'accord, il faut faire un bon de dépôt où on note le nombre de livre mis en dépôt, le pourcentage de rétrocession (de 30 à 40% du pris du livre) et le délais avant que vous deviez reprendre vos livres.

Attention pour les grosse chaine de librairie telle la Fnac ou les supermarchés, il faut se faire référencer auprès de la maison mère avant de démarcher les responsables de rayon/structure. Et pour les libraires en ligne il faut passer par des intermédiaires tel que Cyber-scribe.

 

* Via Dilicom. Les libraires commandent les livres (ou du moins un gentil lecteur commande chez son libraire), le libraire garde de 30 à 40 % du prix du livre et les frais d'envoi du livre sont pour votre pomme. 

 

** La vente via la plateforme de vente du prestataire qui fabrique le livre.

Bien sûr, dans le cas où vous passez par un prestataire.

Si vous n'allez pas chercher les acheteurs vous-même, vous ne vendrez rien (mais absolument rien) malgré toutes les promesses qu'aura pu vous faire le prestataire.

(ce que j'appelle prestataire: éditeur à compte d'auteur (Ed. Baudelaire, Bénévent...) , édition à la demande (Le manuscrit...), fabricant (Lulu.com...)... Il existe des structures plus flou à cheval sur plusieurs genre (theBookEdition, In Libro Veritas...) entre le fabricant et le compte d'auteur mais en général elles se tournent de plus en plus vers le modèle de Lulu...)

 

 *** La vente directe.

Vous avez votre carton de livres à la maison et fait votre déclaration d'auteur/éditeur, vous avez parfaitement le droit de vendre votre oeuvre directement aux lecteurs. 

 

1) à vos amis, collègues, connaissances, votre famille... (c'est assez limité et pas forcément bien vue)

 

2) Dans les foires, festival, salons du livre...

Il faut vous tenir au courant des manifestations, vous inscrire, organiser votre stand... et y passer de longues heures derrière une table dans l'indifférence générale.

Pour attirer le chaland, vous pouvez jouer les VRP avec paquet de flyer en mains et accoster les badauds. Il paraît qu'on peut vendre une vingtaine de livre/jour s'il y a du monde.

 

3)Via internet.

- Le site perso à faire soi-même 

- eBay

- Priceminister

- Libertybook (plateforme où les auteurs peuvent créer leur page perso et qui gère une interface de vente)

 

 

Quoi que soit le mode de diffusion de votre texte, il faut penser à laisser une assez large extrait et à faire une bonne présentation du texte. Ben vi, les lecteurs n'achèteront jamais un livre dont ils ne savent rien d'un auteur inconnu autoédité.

 

 

 

Bien maintenant qu'on sait comment on va vendre notre oeuvre, comment aller chercher des acheteurs?

Déjà il va falloir particulièrement bien cibler le lectorat potentiel. ( Un témoignage sur la guerre d'Algérie se vendra mal je pense chez les demoiselles de 15 ans, et une romance à la Twiligth n'intéressera pas un homme de 60 ans...)

 

* La presse.

Vous devriez sans trop de mal pouvoir faire passer vous et votre oeuvre dans le journal local via les correspondants locaux.

Pour le reste il vous faudra constituer un dossier de presse et l'envoyer à qui de droit dans les journaux, magazines, webzine, radio, télé (l'espoir fait vivre Rigolant).

 

* Le flayer/marque-page publicitaire à distribuer dans tous les endroits où peuvent frayer votre lectorat (librairie, bibliothèque, école, collègue, lycée, club des aînés, club étudiant...)

 

* En devenant un hyperactif des forums, votre site mis sur votre profil, dans votre signature, il y a toujours quelqu'un pour aller voir de quoi il retourne... et c'est encore plus efficace sur des sites d'écriture/lecture.. quoique, le forum pro où j'interviens depuis des années a drainé beaucoup de visite sur mon site.

 

* Se faire un petit nom dans le milieu des auteurs amateurs (bon il faut des années pour se faire un petit nom en fait et il faut publier plein plein plein...) vous aurez quelques fans prêt à faire n'importe quoi (qui font n'importe quoi parfois, j'ai des preuves, et pas seulement de vous menacer de vous enfermer dans une cave), et qui vous aideront dans votre campagne promotionnelle.

 

* Les blogs

- Le votre, of-course, mais un blog ça s'entretient, ça se fait vivre, ça prend du temps, il faut avoir de quoi causer... donc mieux vaut ne pas le créer juste dans ce but je crois...

- les blogs de passionnés de lecture (vous en avez peut-être dans vos ami(e)s, ce qui peut être bien pratique). Plus difficile d'accès, vous pouvez toujours les contacter pour le proposer de leur offrir un livre en échange d'un billet. On appelle cela un partenariat. Mais attention, c'est à double tranchant parce que le blogueur pour vous descendre en flamme.

En général, les partenariats s'organisent via des sites/forum regroupant les passionnés de lecture. Ils faut déjà les contacter, puis il faudra offrir et envoyer les livres.

 

 

* Les sites de référencement.

Je ne sais pas si cela apporte vraiment des lecteurs, en général il s'agit juste de gros catalogues.

 

* Facebook

les amis de vos amis sont vos clients potentiels... on peut créer une page pour un livre à partir d'un compte perso...

 

* La publicité ciblée online: Google adwords, Facebook... (vous repérez les bandeaux publicitaires sur les sites et cherchez l'indication "votre publicité ici", ça vous conduira vers le prestataire)

On choisie le publique cible ou les mots clefs ou la fréquence... on paye en général au clic (ben vi c'est payant) c'est à dire que quand un pigeon internaute clique sur votre annonce, vous payez une certaine somme (tarif selon opérateur mais de 0,05€/clic à 1,5€/clic d'après ce que j'ai vu) Vous choisissez aussi la date et la durée de la campagne et/ou la somme totale mise sur la campagne.

 

* la publicité pas trop ciblée et locale

- dos de ticket de caisse (vous aviez jamais remarqué, parfois y'a de pub derrière, vous y trouverez aussi les coordonnées de la régie publicitaire.)

- Les publications locales genre "Ker-Plouc en poche"

 

 

Voilà, j'ai fait à peu près le tour de ce que j'ai pu cogiter. Si vous avez d'autres pistes, d'autres idées je suis preneuse parce qu'après tout ça, moi, je sèche.

 

Enfin voilà. Je pense que ça fait à peu près le tour du problème. (Et j'espère ne pas avoir laissé trop de fautes.)

:)

 

Anne 

 

 

Commentaires (3)

1. Lily 16/04/2011

J'ai vraiment hâte de pouvoir acheter Côté face, de le tenir entre mes mains, et de lire ce livre.
Vraiment j'adore ton histoire =)

2. Mielczewski (l'auteur) 16/04/2011

Merci. Plus que deux semaines à attendre. ;)

3. Vanessa 14/06/2015

Si vous êtes à la recherche d'une opportunité de travail sur internet !
Que diriez-vous de recevoir un salaire chaque mois, à vie ?


Vous pouvez vous créer un revenu passif à vie simplement en publiant des livres sur Amazon, sans avoir à faire de publicité ou créer de site, car c’est Amazon qui s’occupe des ventes en lui versant une partie comme commission.
Vous pouvez générer des revenus réguliers et illimités, plus vous publiez d’ebooks plus vous gagnez. Voici le lien: http://revenumensuel.com/

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×