Côté face en livre.

Bonjour,

Comme montrer quand le billet précédent, j'ai fait imprimer un livre de Côté face. Je l'ai reçu cette semaine.  J'ai dû passer toute une soirée à le regarder, à le feuilleter, à le tripoter dans tous les sens. Trop contente, même si ce n'est pas un vrai livre édité par un éditeur. Bon au moins je sais à quoi ressemblera le livre en auto-édition.

J'ai pris quelques photos.

La couverture (je floute mon nom, car l'important ce n'est pas moi, mais bel et bien le livre):

 

La tranche (450 pages, ça fait une certaine épaisseur):

 

Et l'intérieur (c'est un peu imprimé petit mais en augmentant la taille de la police seulement d'un point, ça augmente la longueur de plus de 50 pages, et comme on paye à la page...)

Sinon, Côté face avait été publié en ligne sur plusieurs sites pour auteurs amateurs lors de son écriture (il n'est plus disponible depuis que je me suis lancée dans l'aventure éditoriale), j'avais reçu de nombreux commentaires de lecteur. Bien évidement j'ai archivé tous ces précieux commentaires mais je ne les avais jamais compté. C'est chose faite. Il y en a 767.

Impressionnant.

J'en avais seulement estimé le nombre à 600 et je trouvais déjà cela beaucoup... Promis, je vous ferai un petit échantillon.

 

Sinon le site a dépassé les 2500 visiteurs et approche de 7000 pages vues. Ce n'est pas si mal pour un site aussi confidentiel. :)

 

Sinon je suis toujours en attente de la dernière réponse d'éditeur. Le 27 février cela fera six mois qu'ils ont reçu le manuscrit. Un peu inquiète j'ai réussi à avoir des nouvelles d'où en était mon manuscrit. Il n'est toujours pas passer au premier écrémage avant le comité de lecture. En gros, ils n'ont même pas ouvert "l'enveloppe" (même si comme ils utilisent une plateforme de dépôt de manuscrit numérique, il n'existe pas d'enveloppe). Par ailleurs leur site affiche actuellement plusieurs appel à texte (pollar, thriller... bref rien à voir avec le genre de CF) et ils m'ont donc répondu qu'ils étaient submergés de travail et donc que mon manuscrit ne serait pas examiné de suite.

Je me demande bel et bien si c'est intéressant de persévérer chez cet éditeur. Ils se vantent beaucoup de leur comité de lecture citoyen, de prendre le temps de lire les manuscrits d'auteur inconnu... mais finalement ne serait-ce pas qu'une arnaque pour attirer du monde sur leur site et leur vendre leur bouquin? Une belle promo sur le dos des auteurs en mal de publication?

On m'a conseillé aussi de me tourner plus vers les petits et micros éditeurs, qui sont (soi-disant) plus ouverts aux jeunes auteurs, plus investis dans leur publication. On m'a même donné des liens. Mais il se révèle souvent que ces éditeurs n'ont aucune diffusion et les ouvrages ne sont ni sur Dilicom* et encore moins sur Electre* et que donc on ne peut acheter les livres que sur le site de l'éditeur.

Question: Intérêt d'un livre introuvable pour le commun des mortels comme ma maman ? Autant l'autoéditer, non?  Surtout qu'en autoédition, je reste seule maître de mon texte et donc peux en faire ce que bon me semble. Le prestataire par lequel je suis passée pour le tirage privé (cf. plus haut et billet précédent) propose aussi le déposer l'isbn et d'inscription sur Dilicom de l'ouvrage (Dilicom le rend disponible pour les libraires en ligne tel que Amazon, Chapitre, La Fnac..., mais pas pour les libraires traditionnels ou du moins pas pour la grande majorité, car eux utilisent uniquement Electre)

J'ai beaucoup réfléchi cette semaine à ça.

Mais comment attirer les lecteurs?  Parce que là, la promo/diffusion c'est pour bibi et uniquement pour bibi. Il faut envoyer les lecteurs acheter le livre. Mais comment trouver des lecteurs?  C'est que je n'ai pas le temps de me transformer en agent de presse, de me taper tout les salons et autre fête... bref je suis auteur et pas VRP.

Il m'est alors venu une idée. En passant par l'autoédition je reste seule maître des droits du texte. (je sais, je me répète un peu là) et donc si ça me chante, je peux mettre le texte aussi en ligne. Les plateformes de publication d'auteurs amateurs drainent un certain lectorat et on y publie de manière feuilletonante les histoires, chapitre par chapitre, ce qui permet d'avoir une certaine visibilité au fil des semaines. (Côté Face compte 49 chapitres, en publiant un chapitre par semaine, il faut pas loin d'un an pour que l'histoire apparaisse en entier, ce qui représente un temps de visibilité assez long) Et si un texte intéresse vraiment, le format papier devrait intéresser aussi, non? (parmi les lecteurs de CF de la première heure, certain ont déjà "réservé" leur exemplaire du livre) En fixant le prix de l'ouvrage pas trop cher, il devrait se vendre un peu (certes si j'en vends cinquante exemplaires de la sorte, ce sera énorme, mais bon, ce sera mieux que rien du tout, non?)

Ensuite j'ai réfléchi à des partenariats avec des sites de passionner de lecture et de blog de lecteur, j'ai quelques liens, mais là ça va me coûter l'envoi d'exemplaires gratuits (en échange de critique sur les blog... critique étant libre et pouvant être négative, bref un peu dangereux quand même comme procédé.)

Bref, je réfléchis à comment faire ma promotion le plus efficacement possible.

Enfin voilà.

Là je suis en vacances pour les deux prochaines semaines. Je dois absolument avancer l'écriture de Noces de Lune (le deuxième opus de Côté face), j'ai attaqué le chapitre 38 il y a presque trois semaines mais n'ai guère avancé depuis. Et il faudrait aussi que je finisse de corriger GothicLolita412 (petit roman écrit juste après Côté face) parce que ça traine depuis un long moment. Et il faudrait que je termine d'écrire le dernier chapitre de Deux sorcières et demie qui attend depuis bien plus longtemps encore. Et puis on me réclame le chapitre 11 de la honte de Meredith Cullens ...

Je vais avoir deux semaines bien rempli. :D Je ferais bien de m'y mettre de suite.

 

Bonne journée/nuit à tous.

:)

 

 

 

 

(*Dilicom et Electre sont les bases de donné des libraires, donc si l'ouvrage n'est pas dessus, il n'existe pas pour les libraires)

 

Commentaires (13)

1. Maelyn 26/02/2011

Tu pourrais toujours essayer chez des éditeurs étrangers. Au Québec, on a des maisons d'édition très ouvertes aux nouveaux auteurs. J'aurais un peu de difficulté à te conseiller lesquels pourraient s'intéresser à ton manuscrit, je ne l'ai pas encore commencé (mais je jure que je le ferai quand j'aurai un peu plus de temps). Je répète, n'exclut pas cette possibilité. Je compte tenter de faire publier un livre pour enfant dans la prochaine année, ou les deux prochaines, dépendant de la vitesse de l'édition et je compte tenter ma chance outre-mer, personnellement.

Après tout, les rêves peuvent traverser l'océan sans bateau, alors ton manuscrit mérite peut-être sa chance là-bas aussi. Chose sûre, si je le vois en librairie, je l'achèterai à coup sûr.

Bonne chance et je te donnerai des commentaires sur le texte dès que j'ai un peu plus de temps (ou que je prendrai la peine de le mettre en fichier word et de l'imprimer). Je n,aime pas lire sur un écran d'ordinateur, alors tes longs chapitres vont probablement nécessiter une version papier. (J'espère que tu arriveras à le publier!)

Re-Bonne Chance!

2. Mielczewski (l'auteur) 26/02/2011

Je ne pense pas essayer les éditeurs étrangers. Il n'y a pas de raison que cela fonctionne mieux ailleurs, la communication pourrait être très compliqué vu que je ne pourrais pas me déplacer et les livres pas disponibles en France (ce qui est gênant).
Sinon je compte le publier en auto-édition, mais c'est vrai qu'il ne sera pas disponible en librairie, seulement sur internet.
Je te souhaite bon courage pour ton livre. :)

Anne

3. Nono 01/03/2011

Pardon de ne pas avoir fait de recherche sur le blog

Juste pour savoir, s'agit-il de TheBookEdition.com ou d'un autre site ?

4. Mielczewski (l'auteur) 01/03/2011

Non, ce n'est pas chez TBE, le dévis était trop cher: 17,72€, alors que là j'en ai eu pour 12,27€.
Pour le moment, comme rien n'est encore décidé quant à la suite de l'aventure, je préfère ne pas faire de pub pour ce prestataire de service, il n'en a absolument pas besoin.

Anne

5. Nono 02/03/2011

OK, merci :)

6. Louppatient 16/03/2011

Deux-trois commentaires:
- j'aime beaucoup l'aspect du livre et l'image de couverture :)
- pour les partenariats avec les sites de lecture, c'est à double tranchant, mais tu ne devrait pas trop te faire descendre ... Par contre si ça leur plait, les passionnés de lecture c'est peut-être le moyen le plus simple pour ta promo ;) ...

7. Mielczewski (l'auteur) 16/03/2011

Merci, J'ai beaucoup cogité pour la couverture, j'ai fait sobre en fin de compte.
Pour les partenariats, oui je sais que c'est à double tranchant, mais bon, un livre dont on ne parle pas est un livre qui n'existe pas (déjà qu'il existe à peine). Et puis si les critiques sont mauvaises, c'est que le livre le mérite alors bon, il me faudra vivre avec. C'est un risque à prendre.

Merci d'être passé par là. :)

Anne

8. manie (site web) 03/04/2011

Bonsoir !
J'avoue être tombée sur ton site un peu par hasard. Je trouve très généreux que tu partages les cents premières pages de ton livre ! J'ai lu les deux premiers chapitres et je suis très intriguée. Tellement intriguée que je pense lire la suite demain. Je pense que le partenariat est une excellente idée pour promouvoir un livre. Personnellement, je ne pense pas que ce soit à double tranchant, même si l'avis est négatif, cela reste une critique constructive. Tu peux donc te servir de ce qui sera dis pour la suite de ton livre ou pour tes prochains ouvrages ! Mais rien ne dis que les avis seront négatifs ! S'ils sont positifs, ce ne sera que du plus pour toi. Je n'ai pas encore lu assez pour me faire un premier avis mais le fait que ce début m'intrigue, ça me parait déjà être un bon point, pour moi :).

Bon courage à toi ! Je reviens vite pour lire la suite ^^

Bisous !
Manie !

9. Matilda / Ennola (site web) 04/04/2011

J'adore lire tout ça :) Non pas que je me réjouisse que tu n'ai trouvé personne (comment retourner le couteau dans la plaie ? Et bien c'est simple appeler Ennola qui n'a aucun tact -_-), mais je suis curieuse.
J'aime beaucoup beaucoup la couv' ! Et en plus de ce que tu montre du bouquin ce me semble bien imprimé et fabrique (avec mes études je suis devenue maniaque sur le sujet ...).

Et je vais de ce pas faire un article sur mon blog sur le sujet ! Et si j'ai le temps ouvrir un topic sur mon forum de lecture.
Tu n'aurais pas un visuel de la couv' et juste de la couv' (sans floutage de nom :p) ?

10. Matilda / Ennola (site web) 04/04/2011

PS / Est-ce que tu as déjà tenté de l'envoyer à ce petit éditeur spécialisé ? http://www.editionsdupetitcaveau.com/

Ils font vraiment des trucs bien et publie des auteures français inconnu dans le domaine fantastique/vampires etc ...

Voir plus de commentaires
Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site