Interview Anne Denier, Blog d'Ascylé

Interview de Anne Denier

Blog les lectures d'ascylé



Après mon coup de coeur pour Côté Face, j'ai décidé de faire un petite interview d'Anne pour qui vous puissiez découvrir son univers et qu'à votre tour vous vous plongiez dans son roman. Soyez indulgents c'est la première fois que je fais ça donc j'espère que ça vous plaira.

 

couv67961194

 

  

Première question (un peu bâteau): Comment à commencé l'histoire de Côté Face?

Par une violente crise de jalousie. kiss Je venais juste de dévorer les quatre livres de Twilight et, folle de jalousie (c'est bête un auteur parfois), j’ai eu envie d’écrire moi aussi une histoire d’amour fantastiquement géniale que le monde entier m’envierait. Par contre je n'aime pas écrire sur les vampires et j'adore les histoires de vie antérieur (je vénère littéralement le manga "Please save my earth", qui est absolument génial et traite ce thème avec un immense talent.)
Ensuite j'ai eu une image, celle de l'héroïne dans le tramway et d'un garçon qui la voit, la reconnaît mais, elle, elle ne se souvient de rien (il s'agit de la scène central du premier chapitre.)
Et puis, après j'ai creusé, étoffé, construit pour obtenir un synopsis qui tienne a peu près la route.
Finalement, je ne sais pas si c'est vraiment une belle romance fantastique, je ne sais pas faire je crois, j'ai un univers trop sombre pour cela.

  

  

Deuxième question: Donc la référence à la Volvo (Twilight), c'est un clin d'oeil ou pour te démarquer du genre qui pululle?

 

C'est un clin d'oeil un peu moqueur, car Côté face, c'est très loin de l'ambiance gentille et chevaleresque de Twilight. Par ailleurs, quand j'ai commencé à écrire Côté face, il n'y avait pas tout ces livres traitant du même thème.

  

  

Troisième question: Parles-tu allemand, tes personnages viennent de Berlin et tu as glissé certains passages d'un texte de Goethe, pourquoi?

 

Pourquoi?
Ho la la...
Je parle mal allemand en fait. Je l'ai appris il y a fort fort longtemps, c'est une langue et une culture que j'apprécie, mais je suis fort mauvaise dans l'apprentissage des langues, alors je n'ai pas réussi à la rétenir. Du coup, tous les passages en Allemand ont été vérifiés par une personne compétente.
Sinon l'histoire ne se passe pas uniquement à Berlin, on passe par Shilling, Hambourg, Bucarest, Rottweil...
Pourquoi l'Allemagne? Car c'est le berceau du romantisme et du mouvement Strum und Drang(tempête et passion) dont je me suis  beaucoup inspirée pour mon histoire (les textes de Goethe et de Schiller cités au fil du roman appartiennent à ce mouvement). 
Par ailleurs, l'Allemagne c'est près de tout en étant loin à la fois...

  

  

Quatrième question: Le genre comme tu le dis est assez sombre, pourquoi donner cet apspect à ton roman?

 

Ce n'est pas vraiment un aspect que j'ai voulu donner, c'est mon univers, une vision du monde très noir en général.
Pour tout dire, une grande part de mes textes se déroule avec ce que l'être humain à de pire.

 

 

Cinquième question: Pour ce qui est des personnages, es-ce que tu te retrouves en eux sous certains aspects?

 

Oui, non, pas vraiment. Je saupoudre un peu de moi dans tous les personnages. Comment les faire sortir de mon esprit s'ils n'y sont pas nés et ne s'en sont pas nourris à un moment? Ils sont ce que je voudrais être, ce que je ne voudrais pas être, ce que je suis et ce que je ne suis pas, ce que j'admire ou que je déteste, ce dont j'ai peur ou aime. Par contre ils ne sont pas moi et je ne veux pas me retrouver en eux.
Je raconte des histoires et je n'apprécie ni les autofictions ni les self-insert (et encore moins les Mary-sue et les Bisounours mais c'est un autre sujet) alors je ne l'impose pas aux autres.

 

 

Denière question: Que nous prépares tu pour la suite de Côté Face?

 

  Comment répondre sans dévoiler certains aspects important de Côté face ? Voyons...
Les tomes 2 ("Noces de Lune") et 3 ("Petite Rose") ne sont pas des suites au sens strict du terme. On dévoile d'autres aspects des histoires de Hyla, Côme et Nebel et de l'univers de Côté face.
"Noces de Lune" est l'histoire de Clara et Côme, de l'amour obsessionnel à la haine.
"Petite Rose" est l'histoire de la famille de Nebel et de ce qui s'est passé après, dans une Europe ravagée par deux guerres mondiales et dans une société qui change. (Petite Rose est le titre d'un poème de Goethe).

 

 

couv67961194

 

Merci Anne de t'être prêtée au jeu!

 

Acsylé


Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site