L'avis de Kamana, blog Kamana's chronicles

L'avis de Kamana, blog "Kamana's chronicles"

Côté face

Publié le 8 septembre 2011

 

___________________________

Mon Avis


"Te séduire, t'emmener, te torturer, te violer et t'assassiner."
Cette phrase m'a énormément troublée rien qu'en lisant le résumé. Je peux même avouer qu'elle m'a donné des sueurs froides et que du coup, je n'ai pas ouvert le livre tout de suite. Mais d'un autre côté, elle m'interpellait, titillait ma curiosité aussi... sentiment contradictoire donc.
Il est impossible de rester indifférent face à cette histoire et surtout face au récit. Si la couverture n'est d'aucune aide, le synopsis nous indique qu'une rencontre tragique, douloureuse bouleversera la vie de...
De qui ? Impossible à savoir. Notre héroïne parle à la première personne mais ne se présente pas. Pas de prénom, pas d'âge précis même si on le situerait vers 17-18 ans. En fait, mis à part trois personnages nous n'aurons les prénoms de personne d'autre. Nous croisons la route de la "meilleure amie", de "son altesse royale" mais aussi de "monchéri-moncoeur", de Quasimodo, de N°1 et N°2. Cela peut sembler troublant narré comme ça mais en réalité c'est extrêmement bien amené.
Montpellier, un tram, un garçon, un regard et la vie de notre narratrice basculera dans le cauchemar. Ne vous attendez à aucune douceur, aucun conte de fée. Notre amie sombrera dans les méandres d'un passé glauque, cruel tout en vivant un quotidien des plus déchirants, perturbants, sanglants. Et le tout est tout bonnement captivant, envoûtant. Au cœur de toute cette tyrannie, de ce sadisme, l'auteure pose des passages comiques, des pensées ou des situations très drôles et légères. Un exercice périlleux mais superbement bien réussi. L'organisation des chapitres est troublante de part sa chronologie pour certains mais on se fait vite au rythme qui justement vient ajouter au suspense.
Anne Denier est un chef d'orchestre sombrement talentueux. Une plume dont j'ai aimé chaque mot, chaque phrase, chaque tournure. On suit le fil et d'un coup on se retrouve face à une coupure, un gouffre d'incompréhension. Nous sommes obligés de continuer la lecture pour comprendre. D'ailleurs même si à certains moments, nous percevons l'histoire dans son intégralité, nous n'aurons toutes les clés qu'en finissant le livre.
Je ne vous ai pas aidé, n'est-ce pas ? Je ne vous ai pas aiguillé plus que la quatrième de couverture, avouez-le ? Et bien, je pense que ce livre ne se raconte pas, il se lit simplement. Certains n'aimeront peut-être pas le style, ou alors la tournure que prend l'histoire, je peux comprendre, personnellement j'ai été séduite de bout en bout. Entre rires, pleurs, angoisses, passages traumatisants, à aucun moment on ne peut rester de marbre face à l'histoire de cette adolescente.
Côté Face est un roman étrangement ténébreux, inquiétant parfois, beau souvent, tragique mais à lire, oui à lire !
Chronique faite grâce à un partenariat avec l'auteure.
Je tiens à remercier sincèrement Anne Denier pour sa confiance et ce cadeau.
Note 5/5

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site