L'avis de Matilda, Blog Raison-et-sentiments

 

Voici le billet  écrit  par Matilda sur son blog Raison-et-sentiments  

L'article de Matilda :

Où vont les papillons en hiver ?

publié le 2 mai 2011


 

 

 

 

 Côté Face (T.1), Anne Denier.

 

 

Publié en 2011

 

Résumé : Elle ne pensait pas que sa vie change jamais ; une bande copains, des sorties, une famille supportable (mais un petit-frère enquiquinant), mais lorsqu'elle tombe dans les escalier et se réveille après un léger coma, les choses ont changé. Elle ne se souvient plus de rien, et quand les souvenirs reviennent, elle prend peur ; certaines choses remontent à la surface, des choses qu'elle n'a pas vécu, qu'elle pas pu vivre, des siècles plus tôt ... serait-elle devenue folle ou bien est-ce lié au garçon du tram qui la recherche depuis qu'il l'a aperçu ?

 

L'auteure : Anne Denier, de son nom de jeune fille, Fazilleau, est une écrivain française, auteure de deux romans pour la jeunesse, elle écrit également régulièrement sur l'Encrier. Côté Face est publié en ligne depuis 2009, et vient de sortir en roman.

 

Mon avis : Je me souviens de la première fois que j'ai lu cette histoire ; ou pour être parfaitement correcte, la première fois que j'ai lu le premier chapitre. C'était sur L'encrier, et Reveanne (c'est le pseudo de l'auteure) publiait son histoire régulièrement, chapitre par chapitre, me mettant à chaque fois au supplice. Aujourd'hui, il paraît en roman et j'ai eu un immense plaisir à me replonger dedans (et aussi de le recevoir chez moi avec pleins de jolies surprises, merci encore !). Je connaissais certains passages de mémoire pour avoir relu plusieurs fois le roman en ligne (et en avoir corrigé quelques pages), j'en ai découvert d'autres ajoutés qui m'ont comblé de bonheur, j'ai redécouvert la fin et j'ai encore ressenti cette impression qui va te faire plaisir Reveanne, c'est trop court ! (Ahahah – J'vous jure que l'auteure se marre en ce moment – Comment ça elle rit jaune ? :p). Le fait de connaître tout ce qu'il se passait dans le livre, m'a donné envie d'en savoir encore plus, plus qu'on ne peut en découvrir dans Noces de Lune (la suite en quelque sorte), plus qu'on ne pouvait en deviner … l'envie d'avoir le point de vue de Nebel, d'autres souvenirs de notre narratrice, de savoir ce qu'il se passe après. Mais en fait, quand vous le lirez pour la première fois, vous serez comblé, n'ayez crainte. Je suis juste capricieuse.

Bon, c'est pas tout ça, mais il faudrait peut-être que je commence à faire un vrai billet livresque ? Oui, bon d'accord. J'ai donc relu Côte Face je ne sais pour la combientième fois, et j'ai aimé. Beaucoup. J'ai retrouvé mes passages préférés, la tension du récit qui m'a fait me crisper plusieurs fois (n'empêche elle souffre cette pauvre enfant ; cruelle va !), la beauté des interchapitres et surtout du poème qui clôture l'histoire. A croire qu'il a été écrit pour l'occasion ; j'ai aussi envie de relire Faust maintenant mais c'est autre chose …

 

J'ai adoré revoir les évènements de l'intrigue avec en tête les évènements postérieurs du roman, ceux de Noces de Lune et des propos de Reveanne. J'ai aimé trouver les petits indices semés ça et là (c'est ce que j'aimerais aussi faire en relisant Viktoria 91 de Pierre Pevel qui s'amuse aussi à ne nous révéler la fin que dans les toutes-toutes dernières pages). J'ai aussi beaucoup apprécié, comme dit précédemment, les petits ajouts d'informations que l'on a ça et là dans le texte (on en apprend légèrement plus sur notre nouvelle héroïne) ; d'autres permettant de mieux lier certains passages et étoffant le texte. Pendant cette lecture-ci, j'ai bizarrement préféré la narration de la Nouvelle (bon seuls les lecteurs du récit pourront comprendre, et encore c'est la façon dont j'ai l'habitude de parler de l'héroïne dans les commentaires de l'Encrier) à celle de l'Ancienne. J'aime toujours beaucoup la période de l'Ancienne, et les détails très précis et intéressants (surtout sur les robes) que l'auteure utilise pour nous décrire l'époque (elle s'y connaît voilà tout), mais cette fois-ci j'ai encore plus aimé les incertitudes, les doutes et les peurs de la Nouvelle. J'aurais voulu avoir encore plus de chapitres (d'où cette remarque d'une extrême pertinence qui dit que j'ai trouvé ça trop court parfois XD) avec elle et en compagnie de Nebel.

En réfléchissant bien, et avec une petite nuit de réflexion, je trouve quelques défauts mineurs et aussi des trucs maladroits ; mais en fait je me souviens qu'à ma première lecture je n'avais rien vu, on peut s'accorder pour dire qu'à la quatrième (au moins) on en découvre plus. Je ne vous dirais pas en détails ce que j'ai relevé sinon je vous spoilerais affreusement, mais j'en parlerais volontiers avec les autres lecteurs, et l'auteure ^^

 

J'ai aussi aimé (je vais user mon quota de aimer pour les dix années à venir) retrouver l'écriture de l'auteure ; il y a des traits d'humour, de la poésie, une façon de faire passer les émotions que j'aime, ainsi qu'un talent à décrire les petites choses annexes. Trait particulier au roman , il y a peu de prénoms ; ceux qui sont présents n'en deviennent que plus important. Pas de figurants qu'on décrit dix pages pour ne plus jamais les revoir ; des personnages nombreux parfois, certes, mais réduit à la seule caractéristique dominante de leur personnalité : la princesse, monchéri-monamour, Quasimodo, N°1 et N°2 (d'accord j'ai un faible pour N°1). Et puis ça ne gêne pas la lecture ... on comprend de qui on parle à chaque fois, et il n'y a pas de répétitions gênantes ; bon peut-être un ou deux mais ça passe.

Il y a, et je préviens les autres futurs lecteurs, quelques fautes de typo, des orphelines et des espaces qui manquent parfois (mais franchement pas souvent comparés à d'autres livres autoédités). Mais en fait, juste une précision. Je ne crois pas qu'on se rende compte vraiment de ce que c'est que de faire un roman quand ont est simple lecteur ; c'est du boulot mes amis, du boulot qu'on a du mal à faire tout seul sans connaissance de maquette, de fabricant, de préparateur de copie … alors excusez les erreurs que vous trouverez, de toute façon ça peut toujours se corriger et ça n'empêche pas du tout d'aimer l'histoire ... et puis les erreurs qui agacent le plus, celles d'orthographe ou de grammaire ne sont pas du tout présents ! Et ça c'est quand même le plus agaçant je trouve.

 

En deux mots : Une très agréable relecture ! J'ai été ravie de retrouver l'ambiance de Côté Face, les personnages, la cruauté d'autres ... l'écriture de l'auteure. Ne reste qu'à lire la suite sur l'Encrier (bon je ment un peu parce que vu que je relis les chapitres avant qu'ils soient publiés je l'ai déjà un peu la suite XD ; notamment un chapitre que je viens de lire ce matin et qui nous parle des personnages de ce roman-ci).

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×