l'avis de Méloë, blog «Le boudoir de Méloë »

L'avis de Méloë, blog « Le boudoir de Méloë »

Côté face, Anne Denier

Publié le 17 novembre 2011

 

 

 


 

Mon avis :

Je suis très excitée à l’idée de pouvoir enfin, à mon tour, vous parler de Côté Face. Tout simplement parce qu’avoir patienté plusieurs mois en soupirant devant les billets hyper-enthousiastes des copines (et avoir subi la propagande de Matilda :p ) j’ai moi aussi eu un énorme coup de cœur pour ce roman ! Mais voyons cela plus en détail.

Le message de la quatrième de couverture est plutôt énigmatique mais il m’a tout de suite conquise, surtout le « te séduire, t’emmener, te torturer, te violet et t’assassiner » qui m’intriguait beaucoup puisque j’ai toujours eu des goûts assez scabreux. Énigmatique et peu bavard donc,  mais il serait vraiment dommage d’en dire plus. En effet, j’ai vraiment beaucoup aimé me retrouvée ballotée d’une scène à l’autre, sans bien savoir où j’allais, parfois aussi déroutée que l’héroïne. Si l’on sait assez rapidement que l’on se dirige vers une issue plutôt dramatique, le chemin pour y parvenir est délicieusement tortueux et plein d’imprévus.

En effet, à la lecture de ce roman, on vit tout un tas de scènes qui semblent d’abord très désarticulées mais qui sont absolument enthousiasmantes. Et c’est l’un des aspects les plus réussis de ce roman. Chacune de ces scènes prend littéralement vie sous nos yeux. Alors que les aventures de l’héroïne nous entrainent loin de notre quotidien, tout semble terriblement réel. Les descriptions, sans être lourdes, sont minutieusement travaillées, regorgeant de détails qui donnent du corps au récit. Je me dis que Anne Denier a du faire des recherches monumentales pour réussir à saisir et retranscrire si bien l’essence d’une époque, d’un milieu ! C’est vraiment tout simplement génial ! Avec en plus la bonne playlist sur les oreilles, c’est le ” dépaysement” assuré.

parce qu'en plus, Anne Denier dessine trop bien !

En fait, tout m’a énormément plu dans ce roman.  Même la plume, qui est bien affirmée; tour à tour drôle, caustique, dérangeante, froide, émouvante. Elle s’adapte aux changements de ton et d’intensité du roman tout en restant cohérente.

Je pourrais encore vous parler des références littéraires ou musicales, qui m’ont énormément plu, tout comme la couverture d’ailleurs.  Tout cela a concouru à me donner l’impression d’être dans mon élément. Tout en me surprenant, ce bouquin a su parfaitement coller à mes goûts, mes envies. Mais bon, je m’arrête là parce que je commence à manquer de vocabulaire, et je vais finir par me répéter et ne plus pouvoir m’arrêter.

Bref, je suis totalement conquise, mais hyper frustrée par cette fin qui est bien loin de nous révéler tout ce que j’aurais voulu savoir. J’aurais bien dévoré une centaine de pages de plus  et je veux la suite !!! Je ne comprends d’ailleurs pas le fait qu’aucun éditeur n’ait voulu de cette petite merveille, quand on voit ce que certains acceptent de publier pendant ce temps… Tsss, ça m’agace ! Alors si vous voulez réparer cette injustice, je vous invite à aller sur le site de l’auteur (dont j’avais déjà parlé il y a quelques mois), pour découvrir des extraits de l’œuvre et commander votre propre exemplaire (pas plus cher qu’un grand format classique et que vous pourrez même faire dédicacer  <3 ). Il y a également une page Facebook souvent mise à jour.


Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site