L'avis de Mivava, Blog les lectures de Mivava

L'avis de Mivava, blog les lectures de Mivava

Côté face, Anne Denier

Publié le 24 octobre 2011 

 


 

 

 

Mon avis :

Ca fait un bon moment que vous ne m’avez pas vu super enthousiaste (faute au manque d’article aussi) alors aujourd’hui je vais pouvoir vous tenter comme jamais ! Déjà j’ai été horriblement intriguée par cette magnifique couverture tout droit sortie des mains d’un peintre du XIXème siècle … je la trouve vraiment sublime …

Autant dire tout de suite qu’elle est loin d’être trompeuse sur la qualité du roman. Qui croirait que l’autoédition nous réserve des perles quand les grandes maisons d’éditions se contentent du commercial ? Moi ? Depuis toujours ? (Je sens que les partenariats vont tomber prochainement Haha) Tout ça pour dire que ce roman sort vraiment du lot et est à placer très haut dans les parutions de l’année. Je ne vous en dirais pas plus que ce qui est inscrit sur la quatrième de couverture, l’intrigue n’est de toute façon aucunement résumable. J’avoue que je ne sais même pas trop par quoi commencer alors je vais prendre mon temps d’insister sur l’ambiance. C’est souvent ce sur quoi je m’étale le plus dans mes avis car c’est ce qui est le plus important à mes yeux. C’est ce qui nous emporte subtilement, la base même du roman, au-delà de l’intrigue pour moi. Ici, je crois pouvoir dire que l’auteur réussit un coup de force car il n’est même plus question de subtilité, c’est insidieux ! Comme inscrit à même les pages, profondément incrusté dans chaque mot. Enigmatique, plein de mystère, un filet malsain qui nous suit tout le long du roman, devenant de plus en plus présent. C’est ENVOUTANT ! A la fois d’une grande violence et plein d’onirisme.

On retrouve un côté hors-temps qui m’est très cher. On navigue entre deux époques, de nos jours et le XIXème siècle et les points de vue sont alternés, on est à la fois dans la réalité sans jamais vraiment l’être. C’est spécial, ça flirte un peu avec l’étrange jusqu’à tomber dans un doux fantastique là encore, plein de finesse, comme on pourrait le trouver chez des auteurs romantiques. Les transitions de l’auteur sont aussi très minces ce qui accentue l’impression de dépaysement et de confusion. On est vraiment avec le personnage principale, on a aucun élément de plus puisque le roman est à la première personne et on ressent vraiment toutes les émotions de plein fouet. Etre dans sa tête est de plus particulièrement intéressant puisque les personnages sont vraiment ancrés dans l’histoire et leur psychologie est admirablement bien travaillée. L’intrigue est très bien construite, il n’y a pas de longueurs et si je ne m’étais pas écouté, j’aurais tout interrompu pour le lire d’un seul coup.

J’ai vraiment été emportée grâce à cette atmosphère si spéciale mais aussi au style de l’auteur. C’est vraiment bien écrit, à la fois simple et stylisé puisque certaines phrases dégagent une certaine poésie. Beaucoup de phrases sont courtes, parfois même seulement quelques mots et c’est un atout car ça renforce le percutant du roman. Il ne faut pas non plus penser que le roman est sombre tout du long car je me suis plusieurs fois surprise à sourire. Après tout on pénètre tout de même dans la vie d’une adolescente et certaines pensées ou quelques dialogues ont réussi à me faire rire. Pour parler de fin … c’est horriblement frustrant ! On a qu’une envie tourner encore des pages et des pages, ça ne pas s’arrêter comme ça ! Jusqu’au bout on reste dans un flou savamment calculé qui nous emprisonne dans l’univers de l’auteur. Tout est plein de faux semblants, impossible de démêler le vrai du faux. On part d’un monde réel et d’une adolescente qui croit devenir folle et puis au fur et à mesure des pages la situation s’inverse et ses « délires » deviennent assez authentique pour que tout le reste du monde paraisse illusoire.

C’est donc vraiment une excellente découverte, je crois que ça se voit quelque peu. Tous les avis que j’ai vu sont très positifs, je n’hésite pas à balancer quand ça ne me plait pas et je suis souvent le vilain petit canard qui n’aime pas là où tout le monde a adoré ; pourtant je suis complètement de l’avis général cette fois-ci. Comment ne pas l’être ? Envoutant, ensorcelant … une suite s’impose.

Pour finir, comme je le disais le roman est autoédité et n’est pas en vente sur Amazon ou je ne sais quoi. Vous pouvez vous le procurer directement par l’auteur sur son site internet : http://coteface.e-monsite.com/. Site où vous pouvez également lire les cents premières pages du roman si, chose totalement impossible, mon avis n’a pas suffit à vous convaincre. D'ailleurs si l'histoire ne vous tente pas, achetez-le quand même, vous aurez la couverture chez vous ...

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site