L'avis de Novelenn, blog chez Novelenn

L'avis de Novelenn, blog de Chez Novelenn

Côté face, Anne Denier

Publié le 25 avril 2012 


ATTENTION, CET AVIS DEVOILE TOUTE UNE PARTIE DE L'INTRIGUE!

 



Livre auto-édité découvert sur le blog de Matilda, j’ai eu envie de le lire par sa couverture magnifique, l’article de Matilda et j’avais lu les cent premières pagesici.

L’histoire : une lycéenne de 16 ans rencontre un jeune homme dans le tram, le lendemain elle reprend le tram et trouve des photos d’elle avec des plumes d’oreillers partout et dans tous les trams la même photo est présente, avec derrière un rendez-vous. Une chute dans l’escalier lui révèle une autre partie d’elle-même, sa vie du début XXe siècle où elle vivait avec Côme et été amoureuse de Nebel.

Une amie avait vu traîner ce livre sur ma table (oui mes livres traînent un peu partout malgré ma bibliothèque >.<) et la phrase “Te séduire, t’emmener, te torturer, te violer et t’assassiner.” l’avait marqué, elle ne pensait pas que je lisais ce genre de livres, et pourtant j’essaie de découvrir un peu tous les genres.

Cette histoire nous amène dans un univers sombre, angoissant et pourtant prenant et angoissant : il y a la vie nouvelle de lycéenne et celle de l’ancienne une vie d’aristocrate. Ces deux vies se confrontent avec un accident, on se sent troublé par ces mélanges passé/présent et on découvre petit à petit qui elle est réellement.

La nouvelle est une jeune lycéenne incertaine, banale, tout le monde peut s’identifier aisément à ce personnage. L’ancienne est une femme soumise à Côme, une femme du début XXe, elle a fait un pacte avec cette homme pour être éternelle et soumise à lui mais elle a rencontré Nebel, un jeune homme ravissant (bon je fonds facilement) qui veut l’épouser. Côme est un être abjecte, jouant avec les femmes avec sa phrase favorite “Te séduire, t’emmener, te torturer, te violer et t’assassiner.”

J’ai adoré le côté vie passée/vie actuelle avec une préférence pour celle du XXe et ses robes magnifiques dont l’auteur a le sens du détail, je me suis sentie à mon aise dans ses opéras, ses robes, cette société début XXe. J’étais tellement prisedans l’histoire que je paniquais pour le personnage principal. Cette histoire est parsemé d’extraits de Goethe, de références à Faust, bien agencé dans le texte. D’ailleurs l’écriture d’Anne Denier fait apparaître quelque touches d’humour dans cet univers sombre, je reste marqué par le chien “aux yeux de merlan trisomique” (ce qui me rappelle mon chien).

N’hésitez pas si vous avez l’occasion de découvrir Côté face, un univers sombre dont le deuxième tome Noces de lune (j’adore déjà le titre) est sorti, youpi je vais pouvoir l’acheter ! 

Félicitations à l’auteur pour l’originalité de son histoire et de persévérer !



Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×