L'avis de Rose, blog Biblioroz

L'avis de Rose, blog Biblioroz

Côté face, Anne Denier

Publié le 6 novembre 2011 


Mon avis :
Un livre qui se dévore tout en se savourant. Un quatrième de couverture qui ne dit rien mais qui  une fois le livre terminé prend toute son ampleur.
On entre rapidement dans l’histoire, dans les interrogations de l’héroïne (qui est Nebel ? qui est ce mystérieux inconnu du tram ?) qui est contrairement à pas mal de personnages adolescentes téméraires mais pas trop, et pas si tête à claque que çà, contrairement à certaines de ces "copines" d’ailleurs.
Le récit est à la première personne, on alterne les passages vécues par l’héroïne ‘actuelle’ et celle des années 1900s dont on apprend le prénom que tardivement, sans que celui-ci soit un manque. Lespersonnages secondaires sont  nommés par des surnoms représentant leur caractère (Monchéri-monamour, son altesse royale, Quasimodo, et le plus drôle n°1). Les chapitres sont courts et bien rythmés.
J’ai beaucoup aimé le changement de style qui suit l’évolution de l’héroïne, on passe d’un langage très adolescent au début (qui m’a surprise) à un langage, une réflexion plus soutenue (et pour le coup, que j’ai trouvé plus agréable à lire).
Le décor est planté rapidement mais efficacement, sans détails inutiles mais on est plongé dansMontpellier (ville que je ne verrais plus du même œil pour le coup) et dans l’ancien Berlin.
Je n’ai pas réussi à le lire d’une traite malgré mon envie, j’ai ressenti le besoin après certains passages de poser le livre, de souffler un peu tout en ayant envie de poursuivre. Les indices sont en effet disséminés tout au long des chapitres et on palpe au fur et à mesure les fils de l’intrigue sans réussir à tout relier avant la fin.
Au total : Un roman que je conseille aux amateurs de suspens et de voyage dans le temps. Je lirais la suite avec grand plaisir !
D’ailleurs pour les intrigués, les 10 premiers chapitres sont sur le site de « Coté Face », et des passages de la suite sont sur le site de l’encrier (enfin si j’ai tout bien suivi !).
Encore un grand merci à Mathilda pour m’avoir permis de faire cette découverteJ, d’ailleurs je comprends beaucoup mieux le titre de ton article sur ce livre « où vont les papillons en hiver »

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site