L'avis de Throne of books

L'avis de Throne of Books, blog Throne of book

Côté face de Anne Denier

publié le samedi 25 mai 2013

 

____________________________________________________________________________________

 

Mon avis : 
 
Côté face est une merveille. Une B-O-M-B-E. Un bijou. Un diamant. Comment décrire ce roman ? Une claque, une gifle, un soufflet, un roman tellement impressionnant que j'en tremble encore, mon souffle est court tant les mots de Côté face m'ont fait trembler, m'ont fait découvrir des époques différentes, vivaces. Quand je pense aux personnages, les larmes me viennent aux yeux. Coup de cœur et coup au cœur, ce roman est à lire absolument. Ce roman, j'ai suivi son parcours modeste en auto-édition, les changements de couvertures et la magnifique réalisation de Miesis (couverture au-dessus), cette couverture avec ce magnifique papillon, cette jeune fille au châle et à la coiffure complexe, les ornements et cette ambiance de vert sombre, de noir ténèbres, cet aspect filigrane, les anciennes photographies de 1911 mis en couleur. L'histoire est assez mystérieuse, le résumé n'en dévoilant rien et j'ai apprécié cette petite attention qui, à contrario des autres romans qui spoilent beaucoup trop l'histoire, nous laisse baigner dans le mystère. 
 
Je vais avoir un mal fou à décrire mes sentiments à propos de cette lecture. L'histoire est magique, magnifique, terrible. Le roman se met doucement en place puis nous entraîne en Allemagne, à Budapest, à Berlin, dans des lieux tous plus incroyables que les autres. On suit une jeune fille dont on ne connaît pas le prénom, un prénom mystérieux, savoureux. Une jeune fille à notre époque devient amnésique pendant quelques temps et des souvenirs mystérieux apparaissent puis, les événements se succèdent, terribles, étranges, émouvants, puissants. Annoncée comme sombre par la phrase "Te séduire, t'emmener, te torturer, te violer et t'assassiner", je ne savais pas à quoi m'attendre, j'étais impatient, fébrile, intrigué. Ce roman nous mène à Montpellier où une jeune fille rencontre un jeune homme dans un tram qui lui donne rendez-vous. Dès ce moment, on est entraîné, happé dans ce monde, dans les souvenirs lointains et dans une histoire sombre et en même temps exceptionnelle. 
 
L'écriture du roman est magnifique, juste et fine, avec des descriptions d'époques très fouillés, des personnages où l'auteure travaille leur psychologie, leurs souvenirs, leurs émotions, leurs caractères. C'est comme un train à pleine vitesse, on n'en descend que quand on tremble, s'assurant que l'on a fini et aussitôt, on a envie de recommencer, de revivre cette expérience, de relire Côté face, une lecture dont on ne se lasse pas. Côté face, c'est l'Art en image, la délicatesse et la souffrance qui se lient dans les ténèbres, l'amour et la haine qui fait battre les cœurs, des époques qui s'entrecroisent et se dénouent. Si l'auteur décrit son livre comme modeste, je dis non. Il mérite d'être connu, d'être lu, d'être vécu. C'est une roman qui à une place énorme dans mon cœur, un roman qui m'a laissé ébahis. Je voulais tant le lire et je n'ai pas été déçu. Comblé. J'aime l'époque victorienne, les ombrelles, les ouvrages, les fiacres, les voitures, l'immortalité, les souvenirs millénaires, les amours complexes. J'ai adoré ces époques, ces descriptions, toutes ces histoires... 
 
Chaque personnage a sa part de ténèbres. Certains sont cruels, durs, sadiques. Chacun ont leurs propres ambitions, pensées... J'ai fini le roman et je pense encore penser aux personnages tant cet univers m'a plu. Comment décrire Côté face ? Une histoire d'amour à travers le temps. 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×